De l'utilité de la fièvre

Parution : février 2011
Genre : nouvelles illustrées
Peintures : Marie Mallard
Nouvelles : Francesco Rapazzini
Postface : Danielle Gasquet

Pages : 32 pages couleurs
Format : 16,8 x 23,7 cm, cartonnée
Tirage : 350 ex.
ISBN: 978-2-915757-22-4
Prix: 42 €

Marie Mallard


BIBLIOGRAPHIE
- La journée de la petite marmotte
- La journée du petit écureuil
- Les neuf vies du chat Montezuma
- Qu'a-t-il vu poun'chaton ?
- La petite souris et le grand lama
- La petite souris et le grand lama
- Râma, le vainqueur des démons
- Contes du ciel et de la terre
- Voyages aux pôles
- Les premiers américains
- Le livre des premiers hommes

Francesco Rapazzini

A grandi entre Milan et Venise. Il vit à Paris depuis 1995. Journaliste, romancier, il est l’auteur d’Elisabeth de Gramont, avant-gardiste. et Damia :Une diva française. Editions Perrin, 2010.

Préface

Les femmes énigmatiques de Marie Mallard nous avaient transportés lors de son précédent ouvrage, « Les gardiennes », dans un monde hors du temps, sombre et troublant, où comme des apparitions fort séduisantes, leurs corps se paraient de voiles d’ombre et de fragiles dentelles blanches, révélant simultanément la sensualité de l’existence et son lien possible avec la finesse de l’esprit.

Dans ce présent livre imagé par des peintures, les choses sont autres… L’obscurité des fonds de la toile et les longs voiles noirs s’effacent en partie pour laisser place à des femmes qui manifestent avec ostentation leur beauté, leur pouvoir maîtrisé, confirmé par certains attributs symboliques (...)

Francesco Rapazzini s’est emparé de cet univers pictural et fantastique pour nous décrire, selon sa perception, les nouvelles « enfiévrées » de ces quinze aventurières. Il nous démontre que derrière toute image existe la porte d’un monde personnel et secret de l’imaginaire. La porte est ouverte, alors à nous de franchir le passage…

Jean Michel Nicollet


Documents