Métal Héros

Parution : Mars 2014
Genre : Recueil d'illustrations, 40 dessins inédits
Illustrations : Philippe Druillet
Préface : Florence Cestac

Pages : 48 pages couleurs
Format : 16,8 x 23,7 cm, impression dorure à chaud
Tirage : 350 ex. signés et numérotés
ISBN: 978-2-915757-35-4
Prix: 48 €

Phillipe Druillet

1944-1952 > Il passe les huit premières années de sa vie à Figueiras (Catalogne), la ville de Salvador Dali.

1969 > Recontre avec René Goscinny, entre au journal Pilote

1974 > Fonde la maison d'édition Les Humanoïdes Associés et le magazine de bandes dessinées Métal Hurlant, le premier consacré à la science-fiction.

1988 > Reçoit le Grand Prix de la ville d'Angoulême pour l'ensemble de son œuvre lors du 15 ème Salon International de la Bande dessinée.

Préface

Le Phiphi, mon Fifi, le Drudru, est un seigneur, doux comme un agneau, mais attention, faut pas le chercher car il a le verbe haut, la gueule ouverte, les yeux rouges et la stature d’un colosse. Jamais violent, le colosse, y a pas besoin. Tout est grand chez l’olibrius : son oeuvre, ses dessins, sa maison, ses collections, son atelier, son goût des belles choses, son ambition, ses envies, sa déconne, ses pognes, son cul, sa commode... Mais surtout l’affectif.

Oui, ce garçon aime son prochain, pas concon nunuche, non c’est de l’amour vrai, à la vie à la mort et nous deux ça fait 42 ans que ça dure. Pourtant, me direz-vous, voilà bien deux univers radicalement dissemblables mais c’est ça la richesse de la grande famille de la bande dessinée et je me réjouis chaque jour d’en faire partie.

Philippe est un conteur magnifique à l’humour ravageur, celui qui fait mal au ventre, et de le connaître est un vrai privilège car vous avez le son avec les images. Je lui ai déjà dis qu’on devrait faire un album ensemble : lui au scénario et moi au dessin. L’Ovni total mais quelle dinguerie ce sera ! On s’y met quand tu veux mon Fifi.

Regardez ses dessins, rentrez dans son univers : au début ça fiche un peu la trouille, la même que celle ressentie enfant devant un dessin animé, un conte fantastique, un film en noir et blanc avec des créatures bizarres, mais après qu’est-ce que c’est bon ! Même pas peur !!!!! Longue vie à toi, mon Fifi !

Florence Cestac


Documents